• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Archives pour octobre 2008

Anna

Anna, petite Anna, ton fauteuil déroule devant nos yeux six années d’innocence qui passent désinvoltes, sans se retourner sur toi.
Poignées de semaines, elles ne te rendront jamais la monnaie des polichinelles que tu ranges en secret dans nos têtes.
Le temps est épuisé…il se meurt entassé au fond de l’impasse …
Les mots s’étranglent aussi…

Roule, roule petite Anna,

Que ton sourire aux plis dévastés froisse la plaie qui te ronge.

Emporte-les, Anna, tes rires écrémés, tes songes de moineaux frêles perchés sur ton enfance, ton regard au culot, qui ausculte le notre, dépouille nos pensées, étale nos mensonges…
Emporte-les Anna, loin de la douleur qui te dévisage d’un peu plus près chaque jour.

Eparpille l’âge tendre, la candeur, l’insouciance, bien à l’abri dans ton coffre à merveilles.

Cueille les larmes qui viennent se cogner contre tes rêves,
s’écrouler dans nos gorges, sans que l’on ne puisse rien y faire.
Impuissants, vulnérables, devant tes gestes fragiles, tes pommettes éteintes, qui sans ménagement découpent un peu plus chaque jour ta douce frimousse,gravent au fond de tes joues le visage du mal qui taillade tes veines de l’intérieur.

Princesse, serre-les fort dans tes menottes ces larmes, ces douleurs qu’elles ne puissent plus s’échapper.
Sanglots et supplices…On les enfermera au fin fond d’un cachot dans le ventre de la terre, qu’ils ne viennent plus saccager tes marelles, écorcher tes chevaux de bois, jouer à la bascule avec tes imagiers, ta maison de poupée.
On leur enverra ton courage pour qu’il déguise en guimauve les aiguilles, qui creusent les alentours de tes bras si gracieux, de tes jambes si menues …
Jouons à cache-cache mon ange, qu’elles ne te trouvent plus au pays des elfes…
Voguons petite fée, cachées sous ton foulard magique, on se tiendra la main. On fera les gamines, on fera des caprices dans les champs, les prairies, en quête d’un trésor au pied d’un arc en ciel.

Essayons d’attraper l’avenir qui se défile.
Face à toi…Honteux de lésiner sur les jours qu’il t’accorde…Bonnet d’âne. On le fera prisonnier lui aussi.
On le fera prisonnier c’est promis petite Anna. N’aie pas peur…

C’était le temps de l’espoir et des tendres berceuses dans le creux de l’oreille.

L’adolescence ne te verra jamais arriver par surprise Anna…jamais…

Le monde des grands ne saura pas non plus, qu’au fond de son jardin, sur l’herbe tendre, une petite rose chercha pendant longtemps un moyen de grandir. pour pouvoir le rejoindre.

Rechute…

mediumpluie.jpg
*

Les jours caméléons, lents, incertains, lunatiques,
Ne savent plus où se mettre, à l’étroit dans ma rue,
A présent que je sais vivre…Un peu.
La voix cassée, les minutes qui passent,
Et la terreur qui perd de sa spontanéité.
***
Oui, aujourd’hui est un bon jour pour puiser mes mots
Dans le marc du passé qui noie la tasse de vie.

D’envies.

Je ne suis pas dans mon assiette…Je crois.
Et Je ne suis plus dans ma dinette…c’est sur.
Pulsations de cœur…Un, deux, trois…presque quatre.
Déjà du ciel, jaillit comme un crachat d’oracle…
Il pleut, mauvais présage.
Demain ou dans une heure l’averse retournera silencieuse dans les cieux,
Mais en attendant elle me transperce la peau et j’ai froid.
Le frisson me pend au nez.


Un arrière-goût de poussière se plaque au sol…et à mes si. Juste là. Dans mon dos.
Le déluge se gargarise du goudron, des trottoirs, du béton, de ma chair,
Pendant que je grelotte…
Dehors l’orage…Dedans pas mieux. Dans mes yeux un torrent de paroles non dites. Gros vacarme.
Les nuages se plaignent, le vent retient son souffle.
Je me demande à quoi je pense ?

Quelques épluchures de silence, ça et là entre les bruits de la ville, me soulagent.
Je suis seule, plus personne dans la rue, plus que moi sous les flaques du temps.
Et quelques parapluies qui traînent leurs baleines…


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
octobre 2008
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Histoires, contes, nouvelles |
DEMBELE MOUSSA |
Charles-Henri MARICEL-BALTUS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | amazonelibre
| Poèmes, citations, toutes m...
| Poèmes, muse